ABCDlivres : J'aime ce qui me nourrit : le boire, le manger, les livres.

ABCDlivres  : J'aime ce qui me nourrit : le boire, le manger, les livres.

Le liseur du 6h27 de Jean-Paul Didierlaurent

Zoom sur : Le liseur.jpg

 

" Le liseur du 6h27 " de Jean-Paul Didierlaurent paru en 2014 aux éditions Au Diable Vauvert.

Un ovni !

 

Voici un ovni à lire d'un bout à l'autre en deux heures et auquel penser encore un bon moment après.

 

Débuter dans la vie avec un nom comme Guylain Vignolles, ça forge une personnalité. Ou pas.

 

Le métier de Guylain n'est pas banal non plus puisqu'il est chargé de faire tourner l'atroce machine qui passe au pilon les livres invendus.

 

Dire qu'il est malheureux serait un euphémisme.

 

Pour lutter contre l'abomination, Guylain fait en sorte de récupérer chaque fois quelques feuillets promis à une mort certaine.

 

Et ces feuillets, il les lit à haute voix, le matin, dans le RER de 6h27.

 

On ne trouve pas forcément souvent ce genre de littérature sur sa route, on s'interroge, on se demande si on aime ou pas et... Paf, à un moment donné on est complétement embringué dans l'histoire.

 

Un roman inattendu et fort.

 

Il y est question d'eclopés de la vie, de mise au rebut et d'abus de pouvoir mais aussi de résistance, d'intégrité et d'amitié.

 

Sous la grisaille et ce qu'on pourrait penser une forme de renonciation point finalement la petite lumière intérieure qui donne son sens à l'existence.

 

Une poésie contemporaine efficace qu'on imagine facilement prendre vie au cinéma.

 

" Le liseur du 6h27 " de Jean-Paul Didierlaurent aux éditions Au Diable Vauvert.

 

Bonne lecture et à très bientôt pour de nouvelles chroniques littéraires !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



14/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres