ABCDlivres : J'aime ce qui me nourrit : le boire, le manger, les livres.

ABCDlivres  : J'aime ce qui me nourrit : le boire, le manger, les livres.

Chefs des chefs de Gilles Bragard et Christian Roudaut

Zoom sur : Chefs des chefs.jpg

" Chefs des chefs " de Gilles Bragard et Christian Roudaut paru en 2013 aux éditions du Moment.

 

La petite cuisine interne des palais présidentiels où comment le cérémonial des repas peut influer sur les rapports internationaux.

 

Il est intéressant, même si personne n'est vraiment dupe, de se voir confirmer les lubies et goûts de luxe de ceux qui nous gouvernent.

 

Cuisiner pour les " grands " de ce monde peut apparaitre comme un privilège ou se révèler un

formidable casse-tête.

 

On n'agira pas de la même façon en France et aux Etats-Unis, en Grèce ou au Japon.

 

Ce livre regorge d'anecdotes rigolotes, insolites voire légèrement effrayantes si l'on s'en réfère à ces deux cuisiniers français partis dispenser leurs talents en Corée du Nord et qui se sont vus confisquer leur passeport sitôt descendus d'avion.

 

Plus aimablement, on sait que l'intérêt de Michelle Obama, l'actuelle First Lady américaine, pour la diététique a valu la création d'un potager présidentiel.

 

On apprend que Bill Clinton appréciait qu'une partie de son personnel se joigne à lui lors de la diffusion télévisée de telle ou telle rencontre sportive.

 

Un autre taquinera la balle de golf avec son cuisiner tandis que pour Nicolas Sarkozy ce sera une partie de pétanque à Brégançon.

 

Ce fameux fort qui accueille les vacances présidentielles, où Jacques Chirac, en grande forme et détendu, insistera pour offrir un buffet à tout le personnel présent.

 

Les chefs des chefs ont un rôle incroyablement diplomatique. Il faut composer avec des personnalités dont le destin est hors du commun.

 

La mission requiert talent en cuisine, certes, mais également des nerfs d'acier, du sang-froid, de la discrétion et peu de susceptibilité.

 

François Mitterand n'était pas réputé pour sa formidable gentillesse, ses mots étaient souvent durs et ses exigences discutables.

 

C'est bien souvent une vie professionnelle entière que le chef passe au service des cuisines présidentielles.

 

Il en verra de toutes les couleurs mais connaitra également des moments sympathiques, comme ces enfants monégasques galopant dans les couloirs du palais après être venus confectionner un gâteau en cuisine.

 

Les chefs des chefs ont un commun l'intense désir de satisfaire, d'offrir une petite parenthèse enchantée à ces employeurs qui tous, à un moment ou à un autre, sauront apprécier ce bref instant de pur plaisir.

 

Un très intéressant moment de lecture.

 

" Chefs des chefs " de Gilles Bragard et Christian Roudaut aux éditions du Moment.

 

 

 



21/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres